Princesse Ecolo et les Serviettes Hygiéniques Lavables

Nous avons laissé la dernière fois Princesse Ecolo qui découvrait avec nous le monde des protections lavables.

Si vous êtes comme nous (oui je m’inclus dans l’équipe de Princesse Ecolo), vous avez toujours été soucieuses de votre empreinte écologique, mais ne saviez pas comment faire pour gérer cette partie de notre vie si glamour.

Il y a bien sûr des serviettes hygiéniques et tampons jetables dîtes « écologiques » de part le fait qu’ils étaient fait à base de coton bio qui respectaient donc notre flore vaginale. Le côté « je ne mets pas n’importe quoi contre ma peau ou dans mon corps » est cette fois totalement respecté, surtout quand on sait de quoi sont composés les produits proposés dans les GMS (source Consoglobe). Mais j’ai toutefois des doutes sur la durée de dégradation des versions écologiques.

La seule solution, limiter nos déchets en alternant avec les versions lavables, voire même n’utiliser que les lavables, ce qui serait beaucoup mieux. Et certains modèles sont tellement mignons !

Imse Vimse flowers

J’aime énormément ce modèle, il fait tellement hippie 🙂 / I particularly love this one, it’s so Hippie style!
Imse Vimse Regular

 

J’aime les modèles de base car ils sont très simples, mais les coutures sur le côté leur donne aussi de l’originalité, donc aucune jalousie avec la version à motif / I like the basic because they’re simple, but the sewing line give them originality, so no jealousy with the other version

A toutes celles pour qui la vision du sang les dégoûtent : ce sang n’est pas sale et ne sent pas mauvais ! il vient de notre corps, de notre endroit le plus intime, là où grandissent aussi nos enfants. L’odeur provient de ces serviettes ou tampons proposés par les GMS, avec leurs produits toxiques rajoutés pour avoir une meilleure absorption, une odeur de pâquerette et j’en passe.

Maintenant, je vous rejoins, quand nous avons une vie active, il n’est jamais aisé de se trimbaler avec des serviettes lavables usagées… Et pourtant, c’est faisable. Le tissu PUL protège vraiment bien, il n’y a aucune fuite, et grâce à la forme de la serviette, vous avez un système de pliage qui permet de le glisser ensuite dans un (ou deux pour les paranos comme moi) sac plastique en attendant de rentrer à la maison. Pas d’odeur, pas de fuite, tout va bien.

Côté entretien, là c’est un peu plus compliqué dans mon sens, du moins si vous êtes une folle dingue qui voulez que cela reste d’un blanc immaculé. Je vous le dis de suite :  ce n’est pas possible. Pour celles dont la vue de ses menstruations la dérange, je vous conseille d’opter pour les modèles à motif.

Pour l’entretien, je suis contre l’idée du stockage comme certaines entreprises proposent. Je lave le soir même, d’abord trempage l’eau froide, rinçage, puis ensuite eau chaude avec lessive, rinçage et je laisse sécher à l’air libre. Il y a aussi la méthode de la douche, en gros, pendant que vous prenez votre douche, vous laissez les serviettes face sales contre la paroi et ensuite vous rincez et savonnez. Dans tous les cas : ne frottez pas comme des dingues, cela ne sert à rien à part abîmer le tissus ! Et à la fin de votre cycle de menstruation, un coup de détachant écolo et tout part à la machine.

Au niveau stockage, je commence à avoir une bonne petite collection. J’ai de tout : 2 mini pour les petites pertes quotidiennes, 5 flux normale pour le quotidien (ça m’en fait 2 ou 3 par jour donc un bon roulement en lavant le soir) et 3 nuit.

Alors, vous vous y mettez quand ? 🙂

Je remercie particulièrement Imse Vimse pour m’avoir autorisée à utiliser les photos de leur Serviettes Hygiéniques Lavables. Sachez toutefois qu’il existe bien entendu d’autres marques, mais n’ayant pas eu d’autres accords je ne peux que vous rediriger vers mon site d’achat en ligne préféré qui est Brindilles. Cet article n’est nullement sponsorisé et est totalement basé sur mon expérience d’utilisatrice.

****

We left the last time Princess Eco-Friendly who discovered with us the world of period products.

If you’re like us (yes I include myself in the Princess Eco-Friendly team), you have always been concerned about your carbon footprint, but do not know how to handle this part of our life so glamorous.

There are of course sanitary pads and tampons told being « organic » for the fact they were made in organic cotton therefore met our vaginal flora. The whole « I do not put anything against my skin or my body » this time is fully respected, especially when we know how the products available in the hypermarkets are made (source Consoglobe). But I do have doubts over the time of degradation of ecological versions.

The only way to limit our waste alternating with washable versions or even use only washable, which would be much better. And some models are so cute!

To all those for whom the sight of blood disgust them: that blood is not dirty and does not smell bad! it comes from our body, our most intimate place where our children are also growing up. The smell comes from these pads or tampons proposed by the hypermarkets with their toxic products added for better absorption, smelling daisy and so on.

Now I agree with you when we have an active life, it is never easy to carry around with used washable pads … And yet you can. The PUL fabric really protects well, there is no leakage, and thanks to the shape of the towel, you have a folding system to slide then into one (or two for the paranoid like me) plastic bag waiting to go home. No odor, no leaks, so good.

Maintenance side, there is a bit more complicated in my opinion, at least if you’re a crazy crazy who want it to remain pure white. I tell you now: this is not possible. For those with the sight of her periods disturbs, I advise you to choose the pattern models.

For maintenance, I am against the idea of ​​storage as some companies offer. I wash the same evening, first soak in cold water, rinse, then hot water with detergent, rinse and let dry in the open air. There is also the method of the shower, basically, while you take your shower, you leave dirty towels face against the ground and then you rinse and soaping. In any case: do not rub like crazy, it’s no use except to damage the fabrics! And at the end of your menstrual cycle, a shot of green stain and in the machine.

About the storage, I’m getting a nice little collection. I have everything: 2 mini for small daily losses, 5 normal flow for the day (that’s me 2 or 3 a day so a good working washing the evening) and 3 night.

So when you put you? 🙂

Special thanks Imse Vimse for allowing me to use the photos of their Hygienic Washable Pads. Be aware that there are of course other brands, but they did not give me any agreements so I can only redirect you to my favorite online shopping site which is Brindilles. This article is not sponsored and is totally based on my user experience.

Publicités