Méditer or not méditer, that is the question !

Bon vendredi à tous !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une des activités que j’ai découvert durant mon congé parental : la méditation.

dav

Bon, je ne vous cache pas que je ne m’y suis pas mise direct comme ça et que j’ai pris le pli. Surtout que méditer sans un bruit autour de moi, je ne sais pas faire. J’ai toujours mes pensées qui vagabondent, la to-do list qui se pointe au mauvais moment, la gestion de l’épicerie, la lessive à lancer ou à plier, etc. Bref, ça se bouscule en non stop là haut !

Surtout, j’avais toujours assimilé méditation avec bouddhisme. Or, je pratique une tout autre religion et j’avais donc quelques scrupules à aller voir « ailleurs ». Et c’est en discutant avec des amis qui pratiquent régulièrement qui m’ont assuré que cela n’avait rien à voir avec la religion mais plutôt un recentrement sur soi-même. Voir cela comme ‘un temps pour soi ».

Je me suis donc dit « aller, pourquoi pas ? ».

Je me suis documentée, et dans mes pérégrinations, j’ai découvert la méditation guidée. En gros, vous avez une voix qui vous aide à vous recentrer sur vous même, qui vous dirige le temps de la méditation. Et cela m’aide beaucoup.

Je ne sais toujours pas méditer dans le silence, mais j’apprécie ces quelques minutes qui me sont destinées. Avec le recul, je reconnais qu’elles m’ont beaucoup aidé à supporter le mois qui vient de précéder, avec cette pression que j’ai subi au quotidien dans l’adaptation et l’alimentation de Tim.

Et vous, vous méditez ? Ou un autre petit truc pour avoir du temps pour soi ? Je suis toute ouïe 😉

Travail et Allaitement

Bonjour à tous !

Nous sommes mercredi, et pour de nombreux parents, le mercredi, tout est permis ! (ou pas lol)

Je voulais déjà vous remercier pour vos gentils mots de soutien, suite à mes articles de la semaine passée. Cela m’a fait énormément du bien, à la fois d’avoir pu mettre des mots à mes maux, et de trouver une résonance dans les vôtres. Merci encore !

IMG_20170703_083745.jpg

J’ai désormais repris le travail et je découvre le mercredi à la maison avec mes gnomes. Pour Ju, j’avais opté pour une reprise en temps plein, puis à son entrée en maternelle à un temps partiel à 90% soit juste le mercredi après-midi de repos. Mais là, avec Tim et sa crèche fermée le mercredi, je n’avais plus eu trop le choix. Je regarde toutefois le côté positif de la chose (il faut bien !) :

  • cela fait un break dans la semaine pour Tim, qui passe donc sa journée accroché à maman (en plus du weekend… une vraie glu)
  • je passe un peu plus de temps avec mon grand (pas besoin de courir le mercredi matin)

Après, la légende raconte que l’on a du temps pour soi… Mais ceci est une légende, je n’ai pas encore découvert la vérité. Même si, je le conçois, on y va à notre rythme plutôt que devoir chronométré et réfléchir « pratique ». Cela soulage tout de même le côté charge mentale, et ce n’est pas négligeable !

Avec les péripéties pour l’alimentation de Tim, comme vous le savez déjà nous sommes restés sur le statu quo lait de maman dans la tasse 360 ou biberon selon son humeur (et encore, la plupart du temps, il ne boit pas -_- ), quelques cuillères de soupe de légume, compote et yaourt au soja.

Bon gré, mal gré, je fais donc partie du club des mamans qui tirent leur lait au travail. J’appréhendais beaucoup ce passage là, du qu’en dira-t-on et aussi (surtout?) le côté organisation. Comment bouger cette machine qui pèse trois tonnes, le stockage du lait pour la journée et pour le ramener, où me mettre pour tirer ? Dans tout cela, je reconnais avoir une chef et des collègues en or, qui sont très compréhensives. J’en suis tout de même à deux formations d’interrompus et deux dossiers suspendus (je n’ai tiré que quatre fois pour le moment hein je ne suis pas encore une grande vétéran lol). On m’a mis à ma disposition l’ENORME salle de réunion (de quoi se sentir toute petite dans mon coin au fond de la pièce lol). Pour agrémenter la chose je me suis ramener des petits fruits à grignoter.

dav

Au niveau de la collecte, j’ai opté pour des sacs de conservation de lait maternel, que je trouve tout de même plus pratique que des biberons, aussi bien pour le gain de place dans le frigo que pour la petite étiquettes pour y écrire les informations (c’est idiot mais ça compte !)

Pour le stockage, j’ai la chance d’avoir plusieurs frigos à ma disposition, dont notamment celui de la fameuse salle de réunion, très peu utilisé par les collègues vu que cette salle est pour la plupart du temps fermée à clé. Je peux donc y mettre mes poches sans crainte et les récupérer avant de partir pour les mettre dans mon sac isotherme où attendent aussi des pains de glace qui ont un peu fondu depuis le début de la journée mais maintiennent quand même la fraîcheur le temps du trajet (entre 30 min et 50 min selon la circulation).

Arrivée  à la maison, je mets mes sacs au congélateur, étant donné que ce lait ne serait bu que sous 72h environ, compte tenu du turn over de mon stock actuel.

Lorsque je suis à la maison, donc le soir, le mercredi et le weekend, c’est tétée à volonté et bébé en mode super glu. Comme je le disais à mon mari, « il recharge ses batteries de maman » lol

Je garde l’espoir que ce rythme ne nous épuisera pas, et que je continuerai à demeurer sereine malgré les qu’en dira-t-on et autre remarque. Oui, un bébé de 8 mois passé, ça devrait prendre le biberon, que l’on s’y prend sûrement mal et que OMFG il mange du yaourt au soja alors que l’on aurait du faire l’effort de faire le tour des pharmacies de notre campagne pour lui trouver des yaourts sans lactose (oui j’ai mixé toutes les remarques du weekend).

Mais nous, ce qui nous importe le plus, c’est le bien-être de nos enfants. On en a fait, on l’assume donc, avec leur propre particularité. Ils ne sont pas dans les moules ? Bah ok, tant pis. Tant qu’ils sont bien dans leurs baskets, c’est l’essentiel non ?

Allez, bon mercredi à tous, et on vous embrasse fort avec mes gnomes 😉

Concours de Nouvelle sur le thème d’Harry Potter

Bonjour  à tous !

Aujourd’hui, je mets de côté ma casquette de maman et enfile celle d’écrivante (oui oui j’insiste sur le mot, je ne me sens pas du tout écrivain, romancière etc.). Les résultats de mon concours avec DraftQuest sont tombés, et comme je m’y attendais, je ne fais pas partie des lauréats. Toutefois, je prends la chose avec philosophie, car pour moi l’aventure a été très positive :

  • j’ai été au bout de mon second manuscrit
  • j’ai mis en place des personnages dont j’aurai plaisir à retrouver d’ici quelques temps
  • j’ai appris qu’il fallait se fixer des objectifs simples
  • j’ai découvert que je pouvais largement tenir un rythme d’écriture

Pour garder le rythme, je me suis inscrite à un nouveau concours, cette fois ci sur le thème d’Harry Potter, personnage magique que j’affectionne énormément. Vous pouvez retrouver ma contribution ici :

Les Lovegood

Je vous remercie bien entendu par avance pour votre bienveillance et votre retour 😉

Bonne lecture et à bientôt !

La galère de l’alimentation d’un bébé allaité

Bonjour à tous !

Aujourd’hui un article qui me tient à cœur. Promis, ce n’est pas pour faire peur aux mamallaitantes, j’en suis une. Je veux que cela soit perçu comme un témoignage et rien d’autre. Si cela peut aider certaines d’entre nous à passer ce cap, alors pour moi ce sera déjà très bien.

Eh oui, Bébé Tim est allaité, Bébé Tim ne s’intéresse ni au biberon, ni aux aliments qui lui sont présentés pour la diversification. Je ne vous cache pas cet horrible sentiment d’échec que j’ai ressenti (et que je ressens encore un peu parfois) depuis le premier jour d’adaptation à la crèche.

Pourtant, on n’a pas lésiné sur les moyens, et je crois qu’aujourd’hui je peux vous confirmer que j’ai une superbe collection de biberons et de tasse à bec dont je ne saurai pas quoi en faire, étant donné que bébé Tim les snobe le plus hautainement possible.

Nous avons de plus découvert qu’il était allergique au lait de vache… Quand on sait que l’on en trouve quasiment partout dans les aliments transformés vendu en grande surface … Sans compter qu’au départ je comptais alterner allaitement au sein et biberon avec lait infantile. Bah là c’est loupé. Même l’hypoallergénique on peut s’asseoir dessus (d’ailleurs en parlant de bib et de tasse à bec j’ai aussi 3 boîtes de LA à peine entamées dont je ne sais quoi en faire aussi …). J’ai donc du pimper mon tire-lait électrique de simple pompe à double pompes (lol) et depuis je me prends la tête pour le rythme à prendre, mais ceci est encore un autre sujet ! Je remercie toutefois Ilse (Ilselajoue) pour son écoute et sa présence, merci encore ❤ #megalove (bon il y a aussi ma bande de copines voisines mais je ne sais pas si elles lisent ce blog donc 😉 )

La semaine dernière, pendant le goûter, en désespoir de cause au bout de la Xe cuillère balancée à la figure, j’ai pris une gourde de compote du grand et la lui ai proposé directement dans le bec. Bah j’y croyais pas, mais monsieur l’a sifflé quasiment d’une seule traite, très fier de lui. Il veut faire comme son frère.

Bon gré mal gré il a tout de même accepté le biberon mais ne boit que 30ml à peine (le record a été de 90ml jeudi dernier mais il n’a pas renouvelé depuis donc nous pensons à un cas isolé lol)

J’ai lancé un appel au secours qui a été attrapé au vol par Fanny (Lactomum sur Instagram) qui m’a alors parlé de cette tasse que sa Grenouille a adopté. Il s’agit de la Tasse d’Apprentissage « Miracle » Munchkin 360°, adaptée à partir de 6 mois (contrairement à beaucoup d’autres tasses d’apprentissage de ce type). Ni une ni deux, nous avons été en boutique de puériculture pour acheter les deux dernières tasses qu’il y avait en rayon : une pour la maison et une pour la crèche. (j’insiste, il ne s’agit pas d’une pub, la marque ne nous a rien envoyé !)

dav

Tim a mis quelques semaines pour la prendre en main, il ne la gère que depuis peu la prise au bec lol mais il accepte depuis de boire : son lait ou encore l’eau présentée par les puer.

Aujourd’hui, tout n’est pas encore parfait, mais ça avance, doucement mais sûrement. Le sentiment de culpabilité que j’éprouvais, d’avoir allaité si longtemps mon enfant et ne pas l’avoir « forcé » (comme on aime me le sous entendre) à prendre le biberon, s’atténue peu à peu. Ma conviction de faire au mieux pour lui, même en tirant mon lait pour qu’il n’ait pas de réaction allergique, je sais que je lui donne le mieux.

OK certes, il existe des laits végétaux, je vous le concède. Mais je vous propose à ce moment là un bref calcul, car ici, l’argent est le nerf de la guerre (n’oubliez pas que celle qui est en train d’écrire ces lignes a déjà dépensé une bonne centaine d’euros en même pas 2 semaines entre boîtes de lait divers et variés, biberons de toutes les tailles et forme et tasse à bec… J’aimerai être rentière mais ce n’est malheureusement pas le cas !)

  • la boîte de lait végétal à 800g est environ à 17€. Ici, bébé tète environ 6 fois par jour, et vu que j’ai de petites quantités, on va dire environ 120ml. Sachant qu’une cuillère fait 5g, cela nous donne pour 4c. la même quantité soit 40 biberons. Partons du principe que bébé ne va boire que 3 fois par jour au lieu de 6 car comme tout le monde le sait, le LM se digère beaucoup plus vite. La boîte fera alors 13.33 jours. Sachant que dans le mois on a une moyenne de 30 jours, il me faut au moins 2 boîtes pour pouvoir nourrir mon fils, soit donc 34€. (et là, je n’ai même pas compté la bouteille d’eau 😉 )
  • l’allaitement. C’est gratuit, c’est moi qui le produit. Le tire-lait, grâce à mon médecin, je l’ai en location par ma pharmacie. J’ai juste eu à payer tout ce qui sert au recueil, soit les biberons et l’espèce de ventouse qui va avec (20€). On m’a même fourni un sac de transport, un autre plus petit avec des blocs de glace pour plus tard. J’ai investi en plus dans des poches de conservation que je trouve beaucoup plus pratique pour le stockage, que ça soit en frigo ou au congélateur (16€ les 50 trouvés sur internet).

Certes, c’est aussi plus contraignant. Il faut trouver un endroit calme pour pouvoir installer tout son matos et s’assure que la chaîne du froid ne soit pas rompue entre le moment du recueil et stockage au frigo et le transport jusqu’à la maison puis à la crèche. Mais n’est-ce pas la même chose avec le lait infantile, où on se trimbale avec la bouteille d’eau et la boîte de distribution de dose ?

Bon, je ne suis pas fermée à un sevrage définitif, mais pour le moment on a enfin trouvé un status quo avec Bébé Tim. Après toutes ces semaines, jours, heures à me prendre la tête, à ressasser les mêmes choses constamment, je vous avoue que je suis épuisée mentalement.

Notre nouveau rythme de croisière alimentaire est ainsi :

  • 7h : réveil et tétée
  • 10h : bib de collation
  • 13h : soupe maison (généralement de la veille) compote et yaourt de soja ou bib
  • 16h : compote puis tétée pour compléter
  • 19h : tétée et si monsieur est d’humeur soupe du jour
  • 20h30 / 21h max : coucher avec tétée

Quand monsieur sera à « plein » temps en crèche, la tétée du goûter sera bien entendu remplacée par un yaourt ou un bib, selon l’envie de monsieur. Je ne vous ai pas parlé des tétées de la nuit, elles sont de 2, une à 23h/minuit quand je vais me coucher et une autre vers 3 ou 4h.

Voilà pour mes galères ! Je remercie celles et ceux qui ont eu le courage de lire tout mon pavé, et pour celles et ceux qui ne l’ont pas fait bah… Ce n’est pas grave, je comprends 😉

A très bientôt !

Tim : 8 mois 1 semaine

dav

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien !

Je suis navrée de vous avoir abandonné (oui le mot est fort mais c’est ce que je ressens vis à vis de ce blog) ce dernier mois, j’étais pourtant pleine de résolution lors de mon dernier article et finalement POUF rien personne nada …

Je ne suis tout de même pas restée inactive tout ce temps, loin de là ! Tim a commencé son adaptation à la crèche et nous n’avons pas encore entamé les véritables horaires, monsieur ayant quelques difficultés pour se nourrir (alors que j’aurai plutôt cru au départ que ce serait le sommeil le problème à gérer)… Mais je vous ferai un article à part pour vous conter mes mésaventures, car c’est assez long LOL

Donc, Bébé Tim à 8 mois, que fait-il désormais ?

  • Monsieur dit très distinctement MAMAN quand il veut me parler (oui oui la classe 😀 )
  • Monsieur applaudit. En toute circonstance. Quand il est content. Quand il vient de se faire gronder (on ne sait jamais, tentative de distraction …)
  • Monsieur est de plus en plus à l’aise avec son corps et se mouve avec de plus en plus d’assurance
  • Monsieur dort dans son lit le 2/3 de la nuit !!! (contre 1/3 au départ)
  • Monsieur fait aussi la sieste en journée dans son lit (oui dit comme ça c’est idiot mais pour un bébé allaité et donc cododoté car je gère la nuit seule la plupart du temps, c’est quand même une victoire)
  • Monsieur joue de plus en plus dans son parc, dans l’idéal avec Ju à côté de lui quand même
  • Monsieur aime quand on lui lit une histoire avec un livre. Il est très attentif et a déjà prouvé à la crèche qu’il n’aimait pas quand on lui cachait de vue la bibliothécaire lol
  • Monsieur adore prendre son bain, surtout quand c’est en compagnie de son frère 😉

Bref, pour moi beaucoup de changement déjà et ça en même pas 1 mois 1/2 !

Niveau diversification, on a du ralentir le rythme, compte tenu du fait que j’ai lâché la DME pour revenir sur les purées et soupes plus traditionnelles et plus rassurantes pour mon entourage. De plus, nous avons découvert que bébé a désormais un terrain allergène déjà au lait de vache, et depuis aujourd’hui à la fraise. Donc nous y allons à tâtons et je préfère fournir à la crèche ses aliments plutôt que de leur donner des petits pots du commerce, que je trouve sacrément agrémenté de sel et parfois de lait de vache justement.

Nous en sommes donc à :

  • carotte
  • concombre
  • courgette (qui n’a pas énormément de succès, même mélangée à la carotte)
  • petits pois
  • épinard
  • pomme
  • fraise (mais allergie snif)
  • pastèque

Voilà ce que vous aviez loupé depuis la dernière fois !

A très bientôt 🙂

Tim : 7 mois <3

ça y est, 23h24 est passé, mon bébé a désormais 7 mois tout pile !

69.5cm
8.960kg

Qu’a donc découvert Tim depuis la dernière fois ?

Monsieur a commencé la diversification. Il a donc déjà goûté :

  • la carotte
  • le concombre
  • la courgette
  • la pomme

Nous avons voulu aussi commencer l’introduction du biberon, avec du lait maternisé dedans, histoire de préparer Tim à son entrée en crèche. Nous ne le forçons certes pas, mais la dernière fois qu’il a bu, il n’a descendu que 30ML. D’un autre côté, j’avais énormément galéré pour les tétées suivantes. J’ai soupçonné un début de confusion sein/tétine et je me suis concentrée sur la remise au sein … Je vous avoue que je me trouve plutôt contradictoire, mais bon… Allez, restons optimiste !

Et niveau activité ?

  • Monsieur aime faire des vocalises. Bon si on peut appeler ça des vocalises, à coup de « AH ! EUH ! AHEUUUHHHH ! ». C’est mignon, certes ! Mais à 4h30 du matin, surtout quand il dort dans notre chambre… Ben moins …
  • Monsieur est désormais beaucoup plus à l’aise pour lever la tête et regarder autour de soi. Il arrive à attraper les jouets qui sont autour de lui mais ne va pas ramper jusqu’au dit jouet
  • Monsieur fait du 180 ° lol
  • Monsieur rampe ! Bon, comme le dit si bien notre médecin, il a trouvé la marche arrière, la marche avant va vite arriver 😉
  • Tim sourit toujours autant avec nous. Toutefois, lorsqu’il rencontre des inconnus, il va avoir besoin d’un long (très long) moment d’adaptation avant de daigner faire un sourire mi figue mi raisin lol
  • Il aime son heure du bain. Il adore taper du pied dans l’eau et en mettre partout (heureusement que j’ai une baignoire de bébé dans la douche !)
  • Depuis trois semaines, nous allons une fois par semaine à la Bulle Verte, une structure petite enfance accessible aux familles. Timothée aime y être pour un coussin qui lui permet d’être ou allongé dessus, ou de s’asseoir (le bonheur pour petit bébé). Je pense que c’est d’ailleurs grâce à cette structure qu’il s’est décidé à se retourner (car on en était bien loin au départ…)

Voilà ce qu’il s’est passé pour le 6e mois du bonhomme !

Coming Out !

Allez, en ce début de semaine, j’ose faire mon coming out ! (et non, cela n’a rien à voir avec les événements politiques du moment 😉 )

Pour ceux qui me suivent sur Instagram, je vous mets parfois en photo ce genre de choses…

On va croire que j’ai cédé à la mode de l’écriture, mais en réalité, cela fait déjà facilement 2 ans que j’écris. Je n’aime pas m’en vanter, je trouve que j’ai un niveau déplorable, mais j’écris. Je suis des MOOCs pour essayer de m’améliorer, je regarde des vidéos de Masterclass, bref, j’essaie d’entretenir tout cela.

Je vous en parle aujourd’hui car j’ai surmonté mon appréhension et j’ai soumis un manuscrit la semaine passée dans le cadre d’un concours. Je vous le propose aujourd’hui en lecture libre. La qualité peut être assez inégale, il suffit après tout d’un premier jet, mais je veux être fière de mon travail, et pour cela, il faut d’abord commencer à l’annoncer. Je vous remercie par avance pour votre lecture et bienveillance.

Et rien de mieux que mon propre blog pour se faire 😉

Voici donc ma bestiole : Comment draguer sur les MMORPG.

Je vous souhaite donc une bonne lecture, et il me tarde d’avoir votre avis !

En vous souhaitant une bonne semaine à tous ! ❤